mentions légales
DACRES éditions 33 rue Galilée 75116 PARIS

ISBN : 978-2-491939-14-4
Livre broché 256 pages
Format : 14,8 x 21 cm
Prix : 16 €
(15,17 € HT - TVA 5,5 %)

Télécharger la fiche en PDF
acheter en ligne

REFLETS
DE DACRES

hors série

SOURIRE D’HARAR



Yves Gazzo



résumé

C’était une longue histoire, une épopée que l’on pourrait faire remonter au Tchad dans les années soixante-dix, ou un peu plus tard en Libye. Mais le vrai point de départ de cette histoire est à Harar, en Éthiopie, à un moment où beaucoup de dictateurs africains, dans la Corne de l’Afrique en particulier, avaient entamé un véritable ballet de concert, chassés presque simultanément avec ladécomposition annoncée de l’exempire soviétique.

L’assassinat de Tom l’américain, est signé de telle manière que ses raisons ne laissent aucun doute dans l’esprit d’Henri, et le ramènent plus de vingt ans en arrière. La lutte pour le contrôle des matières premières ignore cependant les changements de régime. Au service des États, le russe, l’américain, le soudanais, le yéméno-éthiopien, le français, oeuvrent fidèlement dans l’ombre. Ils se croisent, s’entrecroisent, se défient, s’apprécient, se suppriment, le cas échéant, lorsque la ligne rouge est dépassée, et lorsque l’occasion s’y prête. L’entrée en jeu de la religion, des religions, dans ce jeu d’échec mondial perturbe autant qu’il redistribue les cartes.
De 1991 à 2012, au centre du cercle formé depuis toutes ces années avec ses « amis » protagonistes de cette histoire, les événements vont ponctuer la vie d’Henri, à la fois acteur et spectateur, équilibriste sur le fil tendu du destin, parmi les pièges, les rapports de force et les enjeux cachés.

l'auteur

Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, Yves Gazzo a mené une carrière partagée entre l’économie – au Tchad puis au Niger avec les Nations Unies, en Libye, au Maroc et en Tunisie avec la FAO, aux États-Unis pour la Banque mondiale – et la diplomatie : en Éthiopie avec accréditation à Djibouti, aux Philippines, en Jordanie avec accréditions au Yémen. Il a dirigé la représentation de la Commission européenne en France et a été ambassadeur de l’UE auprès du Saint-Siège. Il est actuellement ambassadeur de l’Ordre Souverain de Malte accrédité auprès de l’UE. Il a enseigné en troisième cycle de Sciences Po Paris (cours sur le monde arabe contemporain 1985/94) et a toujours développé un appétit pour la littérature et le « passage » des connaissances. Il est membre du jury du Prix Méditerranée depuis 2006, membre de conseils scientifiques ou d’administration de la Renaissance française, de l’ASAF (Association de soutien à l’Armée française) et de l’IRFA (Institut de recherche France-Asie).